« En Suspension » et le temps s’arrête…

A la croisée de la physique quantique et du chamanisme, Anna Marchlewska plonge le spectateur dans un monde étrange. En découpant son paysage et en jouant sur les contrastes des différentes sections du tableau, elle suppose l’existence d’une multitude de mondes et de possibilités. L’ordre et l’équilibre de ce montage sont extrêmement fragiles et ne tiennent qu’à un seul fil au risque de s’écrouler. 

 

“La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle. “ 

ALBERT EINSTEIN

 

Inspirée par Albert Einstein, William Blake et Jim Morrison, la photographe tente d’élargir les limites de la perception de l’espace et du temps. Les tâches projetées à l’aide d’un pinceau pourraient s’assimiler aux fameux «trous de ver», passages entre le présent et le passé, dont l’existence a été suggérée en 1935 par Albert Einstein et Nathan Rosen. Ce feu d’artifice de particules quantiques est une métaphore de l’énergie qui anime ce monde. 

 

Anna Marchlewska crée ainsi une vision onirique qui se lit sur de multiples niveaux. La perception chamanique permet non seulement d’abolir les limites de l’espace et du temps mais aussi d’approcher les mondes parallèles.

 

“Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l’homme comme elle est, infinie. “ 

Le mariage du ciel et de l’enfer WILLIAM BLAKE

 

« En Suspension » est un œuvre de vingt cinq feuilles qui peuvent s’empiler en format A4  et subissent ainsi une transformation : des fils blancs comme des nervures ou des cils ondulent tout autour rendant le rectangle blanc vivant tel un microorganisme aquatique, de l’infiniment grand à l’infiniment petit ...

 

La photographie est la suite de la série des trente paysages présentés à l’exposition Black And White Parade en décembre 2019 à Paris. Et fait référence à la série photographique « Elle »  dédiée au nu féminin et exposée au Salon d’Automne 2019 et Salon Comparaisons 2020. 

 

“ Je peux me rendre invisible ou minuscule. 

Je peux devenir gigantesque et atteindre 

les choses les plus lointaines. Je peux changer 

le cours de la nature. 

Je peux me situer n’importe où 

dans l’espace ou le temps. 

Je peux appeler les morts. 

Je peux percevoir ce qui se passe sur d’autres mondes, 

Au plus profond de mon esprit 

Et dans l’esprit des autres. “

 

Je peux interrompre ... JIM MORRISON

Photographie noir et blanc, impression sur du carton à dessin, projections d’eau et couture.

Dimensions : 105 x 148,5 cm, plié : format 21 x 29,7 cm